Top

   

TEST imprimante 3D : da Vinci I.0 AiO

 Si vous êtes un admirateur de Léonard De Vinci et de sa Joconde, XYZPrinting vous offre désormais la possibilité de matérialiser votre Mona Lisa. En effet la société taïwanaise à il n'y a pas si longtemps, au salon Computex de Taipei, proposé une animation pour promouvoir ses nouvelles imprimantes. Cette activité interactive baptisée « Qui a répliqué la Mona Lisa ? » consistait à imprimer sa réplique grâce à deux nouveaux modèles de la marque.

 


Après la Da Vinci 1.0 et 2.0 Duo sa version couleur, XYZPrinting renchérit donc avec deux nouvelles versions : 1.0 AiO et 2.1 AiO (AiO signifie « tout-en-un »). S’appuyant sur le modèle de base, ces dernières sont désormais équipées d’un scanner intégré capable de numériser des objets en 5 minutes. Une nouvelle fonctionnalité que Simon Shen président de la société, justifie par les connaissances techniques que requiert la modélisation 3D : «Avec cette fonction intégrée de numérisation de haute résolution, nous espérons que le caractère tout-en-un de cette imprimante multifonction, rendra l’impression 3D encore plus accessible aux utilisateurs, même pour les gens qui ne savent pas comment construire des modèles 3D avec un logiciel.»

La Da Vinci 1.0 AiO n’est donc ni moins que la version scanner du premier modèle. Cette imprimante de type FDM, peut scanner des objets des pièces de dimensions 15x15x15 cm grâce à son plateau tournant. L’autre plus de cette nouveauté est que contrairement à sa grande sœur, outre l’ABS, celle-ci est désormais compatible avec le PLA. Elle est disponible à un prix raisonnable puisqu’elle est vendue 649 euros. 

 

Test de l'imprimant

Pour faire ce test, nous avons téléchargé un fichier de Thingiverse : Un porte GSM et le filament utilisé est de l'ABS jaune 600g. Ce fichier a été imprimé en 1h32 et a utilisé 7m50 d'ABS (y compris le lit et le support).

 

 Pour ce qui est de l'utilisation de l'imprimante, elle est très simple à l'emploi ! C'est un vrai plaisir de l'utiliser. A un prix moyen de 700€, la da Vinci 1.0 AiO est l'une des imprimantes 3D la moins chère du marché pour une qualité vraiment bonne. On pourrait croire qu'à ce prix, nous pourrions être limité par rapport au volume d'impression mais pourtant, cette une machine permet de construire des grands objets 3D et également doubler les objets. Dans le test, l'imprimante s'est avérée être tant fiable que facile à utiliser.

Si vous êtes intéressés par, ou même juste curieux, l'impression 3D, la Da Vinci 1.0 AiO est fortement recommandée ! Surtout pour une première utilisation de cette nouvelle technologie.

 

 

Pré-calibrée et plate-forme large

Semblable à l'imprimante be3D DeeGreen, qui coûte 2,000 $, la Da Vinci 1.0 AiO n'exige pas beaucoup de travail pour allumer et vite comprendre le fonctionne de la machine.

Hors de la boîte, l'imprimante est assemblée d'avance et pré-calibrée. Vous n'avez qu'à la déballer, ce qui implique retirer énormément de plastique, des bandes et des protections en plastique qui gardent les coins de l'imprimante en sécurité pendant le transport. Même si déballer prend beaucoup de temps, le temps est récupéré par la rapidité de l'imprimante plus tard.

46.8 x 51 x 55.8cm, c'est la taille de cette imprimante. Elle utilise un extruder simple (Qui ne peut imprimer que dans une seule couleur à la fois). L'avantage de la taille de la Da Vinci est qu'elle peut contenir une plateforme extra-large et donc construire des objets allant jusqu'à 20 x 20 x 20cm.

 

L'objet test en lui-même

Ayant préalablement choisit des supports avec une densité faible d'ABS, ils étaient très faciles à enlever et n'ont laissé pratiquement aucunes traces sur l'objet. Seul bémol pendant le nettoyage, en allant trop vite, j'ai arraché un morceau de l'objet. Mais avec une pointe de colle, c'est comme si rien ne s'était passé !

Le lit de l'objet était malheureusement plus difficile à enlever et on le voit bien à l'arrière de l'objet lors de sa présentation pendant la vidéo qui suit. Avec un peu de patiente et un papier de ponçage, il y a moyen de retirer toute trace du lit. 

 

Conclusion du test 

L'utilisation de cette imprimante est vraiment simple et c'est un vrai plaisir de l'utiliser ! Nous la recommandons à tous les débutants dans le domaine ainsi qu'aux professionnels. Nous remercions Makikko pour nous avoir prêté l'imprimante afin de réaliser ce test. 

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez la moindre question sur la da Vinci via notre Facebook ou Twitter.

Author: Chloé
About me

Nous utilisons les cookies pour améliorer votre expérience de navigation sur notre site. We use cookies to improve our website and your experience when using it. Cookies used for the essential operation of this site have already been set. To find out more about the cookies we use and how to delete them, see our privacy policy.

  I accept cookies from this site.
EU Cookie Directive Module Information