Top

 

L'impression 3D au service du marketing (partie 1)

L’imprimante 3D est certainement l’élément incontournable de ces deux dernières années. En offrant une nouvelle dimension aux idées, elle est aussi devenue un véritable outil marketing que les marques prennent plaisir à utiliser au cours de campagnes originales.

 

Les techniques d’impression tridimensionnelle ont été développées pour modéliser des objets réels conçus par ordinateur à l’aide d’un logiciel de CAO (Conception Assistée par Ordinateur). Elles permettent aujourd’hui de donner vie aux idées les plus créatives.

C’est d’ailleurs pour cela que les marques ont intégré ces techniques dans leurs campagnes marketing.

Vous êtes prêts pour des exemples de campagnes marketing ? 3, 2, 1, Imprimez !

 

Coca-Cola

Pour promouvoir le lancement de ses mini-bouteilles sur le marché israélien, la célèbre marque de boisson gazeuse a invité ses consommateurs à créer via une application mobile, de mini-versions d’eux-mêmes dont ils devaient prendre soin, à la manière d’un Tamagotchi.

Triés sur le volet, certains d’entre eux ont gagné une invitation pour visiter la firme et donner vie à leur version miniature grâce à l’impression 3D.

 

The Creators Project

Intel, Vice et Shapeways unissent leur savoir-faire et ressources pour offrir à tout le monde la possibilité de laisser libre cours à sa créativité et de partager ses idées.

 

 

Muji & ANA

La compagnie aérienne Muji & ANA Airlines a lancé le concours “MUJI to GO”, qui invite les participants à prendre des photos de leurs versions 3D miniatures à différentes destinations proposées par le groupe.

Les gagnants du concours remportent un voyage dans une destination inconnue à l’autre bout de la planète pour eux et leurs miniatures.

 

 

Ebay

Acteur pluri-digital mondialement reconnu, ebay a récemment lancé une application iOS, qui permet à ceux qui ne possèdent pas encore d’imprimantes 3D d’acheter des objets personnalisés à partir de sociétés 3D comme Sculpteo, MakerBot et Hot usine Pop.

 

 

Volkswagen

Pour le nouveau lancement de sa célèbre citadine POLO à Copenhague, Volkswagen lance un concours nommé : “The Polo Principle“. Les participants sont invité à concevoir via un site spécialisé dans les impression 3D, la polo de leurs rêves.

Les meilleurs concepts sont ensuite modélisés en 3D et exposés. Le grand gagnant aura même la chance de voir son modèle grandeur nature !

 

Assureur belge DVV

Chaque année les assurances dépenses des sommes astronomiques dans le remplacement des serrures des propriétaires ayant égaré leurs clés. L’assureur belge DVV lance alors ”Key Save“, un service qui propose à ses clients de scanner leurs clés et d’enregistrer ces données sur un serveur sécurisé.

Ainsi, lorsque ces derniers perdent leurs clés, il n’ont plus qu’à transférer ces données vers une imprimante 3D pour en produire un double.

DVV fait ici d’une pierre deux coups : Il expose comment la technologie peut servir le monde et il apporte une solution aux gens qui oublient leurs clés avant de partir de chez eux… une pensée pour eux.

Comment ça marche ? C’est très simple, mais l’anticipation est reine… Avant de vous retrouver démuni devant votre porte, vous devez vous rendre dans un shop 3D participant à l’opération et demander une modélisation numérique de vos clés. Le fichier digital, uniquement accessible par vous, sera gardé en sécurité par le shop 3D.

Rendez-vous donc directement chez votre imprimeur 3D qui n’aura plus qu’à vous imprimer une nouvelle clé sur la base de la modélisation effectuée. En soit rien de bien ouf : c’est une impression 3D classique mais l’opération apporte une belle avancée dans le sens du service à la personne. Dans un avenir proche, il n’est pas impossible de voir ce genre de service fleurir un peu partout.

Chose certaine : « quand on n’a pas de tête, on a des jambes » pour aller chez son imprimeur 3D ! ;-) 

 

Sköda

Le fabricant automobile Sköda proposait, dans le cadre de la promotion de sa nouvelle Fabia, une impression en 3D des futurs modèles.

L’opération se nommait Print My Fabia, simplement, et fonctionnait à la façon d’un configurateur automobile classique. La Sköda Fabia est un modèle de voiture personnalisable (en couleur, et un peu en design… à l’image des DS de Citroën ou de la Captur de Renault), et permet donc à chacun de posséder sa propre version du véhicule. Sköda a ajouté une étape à la configuration classique d’un véhicule : l’impression 3D. Avant de valider le modèle, le client a la possibilité de commander un modèle réduit de son véhicule configuré, en même temps qu’un essai réel de conduite. Sköda avait d’ailleurs mis en scène son impression 3D de façon très professionnelle, via un petit film institutionnel.

 

 

La mécanique fonctionne très bien avec l’industrie automobile. C’est à la fois ludique – parfait pour les voitures – et hautement valorisant – on reçoit un modèle personnalisé. La campagne pourrait s’adapter à tous les acteurs du commerce physique, comme les fabricants de rééditions de meuble ou d’objets déco.

 

BelVita

BelVita (LU), biscuits pour le petit-déjeuner, a lancé (en 2014) aux USA une campagne Twitter #MorningWin, qui promet de l’énergie toute la matinée.

Pour la marque, tous les matins représentent une petite victoire : se lever, affronter la fatigue, partir travailler… La campagne Twitter consistait à sélectionner les tweets les plus originaux aux sujet des matins gagnants, comportant le hashtag #MorningWin. La subtilité de la campagne résidait dans l’utilisation de l’impression 3D. Une première pour une campagne Twitter ! Les internautes sélectionnés recevaient ainsi un mini trophée 3D à leur effigie chez eux accompagné d’une superbe vidéo personnalisée.

 

 

Une belle idée créative qui associe Twitter à une technologie plus que tendance, et inédite pour un concours Twitter.

 

Adidas

Coca-Cola n’est pas la seule marque mondiale à mettre en valeur la technologie d’impression 3D dans dans un but marketing et publicitaire, Adidas a lancé sa propre campagne d’impression 3D pour leur marque Originals à Hong Kong : « We Print Originals ».

Le studio créatif hongkongais AllRightReserved a collaboré avec Adidas pour créer une campagne publicitaire autour de l’impression 3D. Intitulé « We print originals », Adidas imprime en 3D via un projet artistique qui avait pour objectif de commémorer les objets vintage disparus de la mémoire collective de Hong Kong : radiocassettes, bus à 2 étages, boîtes aux lettres rouges des bureaux de poste… Adidas a ainsi invité des célébrités à venir poser avec ces différents objets pour ensuite se faire scanner en 3D. Les fichiers 3D ont ensuite été imprimés en 3D et exposés dans le flagship store Adidas de Hong Kong. Les statuettes des stars ne dépassaient pas 25 cm de hauteur sauf celle à l’effigie du chanteur pop Eason Chan qui a été imprimée à l’échelle. L’installation est visible jusqu’au 18 septembre. Durant cette période, les clients de la boutique qui dépenseront l’équivalent de 490$ en produits Adidas pourront se voir offrir une mini-statuette 3D à leur image en compagnie de l’un de ces objets oubliés.

cults 3D we print original adidas imprime en 3D hong kong eason chan impression 3D scanner 3D

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Author: Chloé
About me

Nous utilisons les cookies pour améliorer votre expérience de navigation sur notre site. We use cookies to improve our website and your experience when using it. Cookies used for the essential operation of this site have already been set. To find out more about the cookies we use and how to delete them, see our privacy policy.

  I accept cookies from this site.
EU Cookie Directive Module Information