Top

 

Que va changer l'impression 3D ?

Aujourd'hui, on parle tous de l'impression 3D, mais qu'est-ce qui va vraiment changer ?

 

Rendre la fabrication accessible à tous

Le succès actuel des imprimantes 3D personnelles et des services d'impression 3D va de pair avec la naissance d'un écosystème complet autour de la fabrication digitale pour les particuliers. Désormais, il est très facile de se procurer sur Internet des fichiers d'objets prêts à imprimer, ou de customiser un design avant de l'envoyer en impression (ou de l'imprimer soi-même)

Un marché très prometteur : "Terry WOHLERS, spécialiste de la fabrication additive, estime que le marché de l'impression 3D devrait atteindre 3.7 milliards de dollars en 2015, et plus de 6 milliards en 2019 !"

L'impression 3D ouvre ainsi le champ à un nouveau mode de production des objets usuels, qui devient l'affaire de tous. Les particuliers peuvent s'équiper de "machines à fabriquer" ou opter pour un service en ligne d'impression qui leur assurera un résultat de qualité professionnelle. Par ailleurs, des lieux de fabrication essaiment un peu partout dans le monde. Équipées d'imprimantes 3D, ces usines de quartier (Comme les Fab Labs) sont des espaces où chacun peut trouver aide et soutien pour ses projets.

L'impression 3D porte en elle l'idée de redonner au consommateur un pouvoir sur les objets qui l'entourent. Avec l'accès aux fichiers de ces objets et à un moyen de production, il peut mieux les comprendre, les reproduire ou les modifier. 

 

Fabriquer des objets sans assemblage

Comparée aux techniques de fabrication actuelles, l'impression 3D est un bouleversement complet. 

Actuellement, pour fabriquer un objet de manière industrielle, un ensemble d'actions sont nécessaires, telles que broyer, forger, plier la matière, réaliser des moules, couper, souder, coller ou assembler. Une grande quantité de matière est souvent perdue lors de cette phase, sans compter la masse d'énergie nécessaire pour la production. De plus, les machines utilisées ont généralement une fonction unique, chacune ayant sa place dans une chaîne de production longue et complexe. Cela implique de produire l'objet en grande quantité pour réduire les coûts et de concevoir son design de façon standardisée pour qu'il soir réalisable par la chaîne de production existante. Ce n'est donc pas l'usine qui s'adapte à l'objet, mais l'inverse.

En revanche, un objet créé par fabrication additive est généralement réalisé en un seul passage, avec une seule machine, ne requiert pas ou peu d'assemblage, et peut contenir des éléments mobiles. Cependant, un post-traitement est souvent nécessaire pour assurer, par exemple, la solidité ou l'étanchéité de la pièce.

 

Réduire les coûts de production

De véritables économies sont possibles grâce à l'impression 3D, car elle n'utilise que la matière nécessaire à la fabrication de l'objet ; celle qui ne sert pas peut être alors recyclée pour la réalisation d'un nouvel objet. Cet avantage concerne notamment l'impression 3D de métal,, à la différence de l'usinage traditionnelle où les pertes estimées de métal représentent 80 à 90%, et la matière perdue n'est pas réutilisable.

Contrairement aux idées reçues, l'impression 3D permet aussi de gagner du temps en production. En effet, si le processus d'impression est généralement beaucoup plus lent que les autres méthodes de fabrication, le temps moyen de prototypage est en revanche considérablement réduit.

 

Réaliser des pièces uniques à la demande

La customisation et la fabrication à la demande sont facilitées grâce à l'impression 3D. Alors qu'auparavant, la production de masse était nécessaire pour rentabiliser l'usinage d'un produit, il devient possible de créer des objets uniques, sans coût prohibitif.

Grâce à l'impression 3D, de nombreuses industries pourraient donc entrer dans l'ère de la customisation à grande échelle. Les objets seront fabriqués à la demande, en prenant en compte les goûts particuliers du consommateur. La technologie ira de pair avec le développement d'outils de customisation, en ligne ou hors ligne, qui permettront au consommateur de modifier les formes ou d'ajouter ses propres paramètres à l'objet.

poupées personnalisées Makie

 

Imaginer les objets de demain

Avec l'impression 3D, les designers et les ingénieurs peuvent inventer de nouvelles formes qui n'étaient jusqu'alors pas envisageables avec les procédés de fabrication traditionnels. Angles, frictions, formes complexes, etc., il est désormais possible de penser en dehors des standards. Les objets peuvent ainsi gagner en légèreté, en solidité et en rapidité d'assemblage.

 

Les 9 avantages de l'impression 3D

  1. Customisation à coût accessible
  2. Design mieux optimisé
  3. Production d'une grande variété de produits avec une seule imprimante
  4. Possibilité de réaliser des objets très petits
  5. Peu de pertes de matière
  6. Pas de corrélation entre la complexité d'un objet et son coût
  7. Production à la demande
  8. Raccourcissement de la chaîne de production
  9. Accès nouveau et facilité à la fabrication d'objets.

 

Source

L'impression 3D, 2e édition (Mathilde BERCHON édition Serial Makers)

Author: Chloé
About me

Nous utilisons les cookies pour améliorer votre expérience de navigation sur notre site. We use cookies to improve our website and your experience when using it. Cookies used for the essential operation of this site have already been set. To find out more about the cookies we use and how to delete them, see our privacy policy.

  I accept cookies from this site.
EU Cookie Directive Module Information