Top

   

Auto'top (26/07/17)

Un article sur les voitures, ça faisait
Lire la suite...

Devenez blogueur d'un jour !

Envie de faire partie d'une communauté
Lire la suite...

L'impression 3D impacte votre entreprise

Voilà un petit temps maintenant que je
Lire la suite...

COMIC CON GENT ARRIVE !

COMIC CON GENT est une convention annuel
Lire la suite...

Les favoris de nos lecteurs

Nos guides

Tous les articles

Un monde 3D coloré avec la Chameleon

C'est avec la «ST3D Chameleon » que l'entreprise israélienne Something3D pourrait proposer une « véritable » imprimante 3D FFF couleur. À la clef, une large gamme colorimétrique et la réalisation de formes inédites, le tout destiné à un usage domestique. 

 

Cette ST3D Chameleon utilise la méthode de modélisation par dépôt de filament fondu (FFF), plus communément appelée FDM (Fused Deposition Modeling). Pour que cela soit réalisable, un système propriétaire permet l'usage d'une seule buse d'extrusion et utilise une bobine avec des filaments de 5 couleurs différentes (Cyan, Magenta, Jaune, Noir et Blanc). C'est à l'aide du logiciel prévu à cet effet et grâce au mélange de ces différents filaments que les couleurs sont obtenues.

Du côté des caractéristiques, le constructeur annonce une précision maximale de 50 μm par couche, 0,5 mm pour les parois et une vitesse variable de 70 à 100 mm/s. Le volume d'impression maximal serait de 300 x 300 x 340 mm, pour une machine occupant un volume de 520 x 520 x 600 mm. Elle est dotée d'un plateau chauffant et prend en charge l'ABS et le PLA. Désormais en précommande pour la somme de 7350 $, depuis le site du constructeur Something3D.

 

À savoir également : d'autres sociétés proposent d'ores et déjà des méthodes pour l'imprimerie 3D couleur. Par exemple, Spectrom propose la coloration par encre projetée à la surface du filament. D'autres utilisent des systèmes composés de plusieurs buses. Mais pour l'heure, aucun des systèmes ne permet d'obtenir à la fois une palette de couleur importante, et une coloration des voxels (le volume de matière).

 

C'est en cela que le modèle proposé par Something 3D devrait différer. Cependant, il reste un défi à relever pour ce type de système, celui des transitions de couleurs contrôlées et immédiates. Une extrudeuse qui pourrait par exemple imprimer jaune puis bleu, sans avoir de vert entre les deux couches. Reste à savoir si le défi sera relevé avec la Chameleon.

 

Pour finir, sachez que la société 3D Systems a récemment acheté la technologie Botobjects et prévoit aussi de proposer son imprimante 3D couleur, la Cube Pro C. Cette dernière reprend donc le travail réalisé sur la ProDesk3D et promet les mêmes arguments techniques que la ST3D Chameleon. 

Author: Chloé
About me

Nous utilisons les cookies pour améliorer votre expérience de navigation sur notre site. We use cookies to improve our website and your experience when using it. Cookies used for the essential operation of this site have already been set. To find out more about the cookies we use and how to delete them, see our privacy policy.

  I accept cookies from this site.
EU Cookie Directive Module Information